Rudolf Rocker doit-il disparaître ?

Rudolf Rocker doit-il disparaître ?

Déclaration de l’Institut für Syndikalismusforschung (Institut de recherche sur le syndicalisme révolutionnaire)

L’Institut für Syndikalismusforschung a pour vocation principale d’étudier et de suivre les mouvements syndicalistes révolutionnaires dans le monde germanophone. Depuis 2007, grâce à un travail assidu et désintéressé, et grâce à la collaboration d’historiens et de chercheurs solidaires du projet, nous avons constitué une importante base de données – et en constante progression – concernant l’histoire du mouvement syndicaliste de langue allemande :

www.syndikalismusforschung.info

L’Institut entretient, pour cette raison, des correspondances fructueuses avec de nombreux historiens, écrivains et institutions de recherche. Mais tous les chercheurs ne sont pas solidaires de notre projet. Le 1er juin 2011, tous les textes d’un des plus grands penseurs anarcho-syndicalistes, Rudolf Rocker (1873-1958), ont dû être supprimés de notre base de données. Un certain Heiner Becker se dit, en effet, investi de tous les droits sur l’œuvre littéraire de Rudolf Rocker. Il est malheureux qu’au lieu de nous contacter directement, il ait laissé au procureur de Münster et à un bureau d’avocats le soin de le faire à sa place. Nous avons donc cédé à la mise en demeure qui nous a été adressée, car nous n’avons pas voulu remplir les poches d’un esprit borné – ce que nous aurions été, alors, obligés de faire.

Quoi qu’il en soit, nous estimons que le procédé employé par Heiner Becker est indigne et inacceptable. Nous ne comprenons pas comment il est possible que, en raison des droits qu’une seule et unique personne aurait sur l’œuvre littéraire de Rudolf Rocker, celle-ci doive rester hors de la connaissance du public. Pour nous, il est scandaleux que ce soi-disant « ayant droit » n’ait même pas été capable, depuis 1999, d’éditer un seul livre de Rocker – et donc encore moins de faire connaître l’intégralité de ses œuvres. Par contre, il semble bien qu’il soit tout à fait en mesure d’empêcher celles et ceux qui seraient tentés d’y remédier. Nous espérons que toutes les personnes qui ont une certaine connaissance de ce thème, les institutions de recherche et les descendants de Rudolf Rocker seront informés de cette action qui contribue à reléguer dans l’oubli le souvenir de Rocker et qu’ils en tireront les conséquences qui s’imposent. Nous nous déclarons solidaires de toutes celles et de tous ceux qui sont sous le coup d’une plainte en lien avec la publication de textes de Rocker.

Rudolf Rocker appartient à l’humanité progressiste et non pas à quelque plaignant privé.

Institut für Syndikalismusforschung, Brême, juin 2011.

Sonderseite Rudolf Rocker

Un résumé des épisodes précédents : clic-clic


10 Antworten auf „Rudolf Rocker doit-il disparaître ?“


  1. 1 M.V. 05. Juni 2011 um 20:56 Uhr

    Danke für deine Übersetzung und Solidarität!

  2. 2 luc nemeth 10. Juni 2011 um 10:55 Uhr

    Bonjour. Cette information m’a surpris. J’ai eu la chance d‘être en contact, aux Etats-Unis, avec des camarades qui avaient été proches de Rocker : jamais aucun d’eux ne m’a signalé qu’il avait un fils naturel – ou qu’il aurait imprudemment cédé ses droits au notoire intrigant Heiner Becker. Cordialement.

  3. 3 Administrator 10. Juni 2011 um 11:47 Uhr

    Si, et c’est bien connu, Rudolf Rocker a eu deux fils, « little » Rudolf (il est mort en 1948) et Fermin (1907-2004). Heiner Becker a été très proche du second, dont il a d’ailleurs publié les souvenirs de jeunesse : East end – eine Kindheit in London (Münster, Thélème, 1993). Si on en croit Becker, Fermin lui a dit qu’à la fin de sa vie, son père avait exprimé le souhait que ses œuvres soient correctement éditées (c’est sans doute vrai : ce n’est pas pour rien que Rocker avait été ouvrier relieur…). Et, à priori, Fermin lui a cédé les droits précisément pour qu’il s’en charge.

  4. 4 luc n. 10. Juni 2011 um 13:14 Uhr

    (@Administrator) merci, de cette utile précision, car j’avais en vue la traduction-publication d’un texte de Rocker, et je n’ai pas plus envie de travailler pour rien, que… de faire gagner des procès au nommé Becker. Bien cordialement.

  5. 5 Administrator 10. Juni 2011 um 13:26 Uhr

    Ne soyez pas si défaitiste ! Quel texte de Rocker envisagez-vous de traduire ?

  6. 6 luc n. 10. Juni 2011 um 16:20 Uhr

    J’envisageais de traduire en français, si cela n’a pas déjà été fait, « Pioneers of American freedom ». A la fois, pour le contenu informatif, et pour l’exercice de style assez réussi : lecture d’extrême-gauche de la… Constitution américaine, qui se voit ici retournée contre ceux qui la brandissent.

  7. 7 Administrator 10. Juni 2011 um 16:48 Uhr

    Ce livre n’a pas été traduit en français (je crois me souvenir qu’il en existe une traduction italienne – et peut-être espagnole). Vous devriez vous lancer. Vous aurez toujours la possibilité de le proposer à un éditeur qui se chargera du sale boulot pour vous.
    Pour ma part, ce n’est pas ce Rocker-là, plus libéral qu’anarchiste, que j’aime le mieux. Mais c’est une très bonne idée de traduction. Tenez moi au courant.

  8. 8 luc nemeth 11. Juni 2011 um 11:08 Uhr

    oui effectivement une traduction italienne est parue en 1982, financée grâce à la générosité de Valerio Isca (qui avec son épouse Ida furent des intimes de Rocker) : il faut croire qu‘à cette date, le becker n’avait pas encore acquis les droits… En aucune façon en effet je ne suis habilité à parler au nom des disparus – mieux vaut laisser aux beckers, ce douteux privilège : mais je crois pouvoir dire que si Valerio avait découvert l’existence de ces micmacs posthumes, alors il aurait fait un scandale, dont le becker se rappellerait encore. Cordialement

  9. 9 Administrator 15. Juni 2011 um 9:32 Uhr

    Presseerklärung – 14.06.11 von FAU Kongress
    Resolution bezüglich der Rechte am Werk Rudolf Rockers
    http://www.fau.org/artikel/art_110614-124020

  1. 1 Rocker Horror Picture Show II « Espace contre ciment Pingback am 30. November 2011 um 15:07 Uhr
Die Kommentarfunktion wurde für diesen Beitrag deaktiviert.