[Audio] Maurice Joly – Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu (Dialogues 01 à 08)

La publication du Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu (1864) a valu, sous Napoléon III, à Maurice Joly (1828-1878), avocat, journaliste et écrivain, deux ans de prison à Sainte-Pélagie pour « excitation à la haine et au mépris du gouvernement ». Sa véritable pensée est que « la République Française » ne vaut ni ne fait mieux à cet égard que « l’Empire Français » .
Le Simple Avertissement est à méditer : « Ce livre a des traits qui peuvent s’appliquer à tous les gouvernements, mais il a un but plus précis : il personnifie en particulier un système politique qui n’a pas varié un seul jour dans ses applications, depuis la date néfaste et déjà trop lointaine, hélas ! de son intronisation. Il ne s’agit ici ni d’un libelle, ni d’un pamphlet ; le sens des peuples modernes est trop policé pour accepter des vérités violentes sur la politique contemporaine. »
L’auteur de Le Prince , Machiavel (1469-1527) s’attaque à L’Esprit des lois de Montesquieu (1689-1755) :
« C’est que vous ne connaissez pas… ce qu’il y a d’impuissance et même de niaiserie chez la plupart des hommes de la démagogie européenne. Ces tigres ont des âmes de mouton, des têtes pleines de vent ; il suffit de parler leur langage pour pénétrer dans leur rang. Leurs idées ont presque toutes, d’ailleurs, des affinités incroyables avec les doctrines du pouvoir absolu. Leur rêve est l’absorption des individus, dans une unité symbolique. Ils demandent la réalisation complète de l’égalité, par la vertu d’un pouvoir qui ne peut être en définitive que dans la main d’un seul homme. »

Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip (via Anarsonore)