Claude Guillon – La Terrorisation démocratique (2009)

„Nous sommes tous des terroristes“ (8.01.2010)
L’Envolée (FPP) a invité Claude Guillon pour parler de son dernier bouquin La Terrorisation démocratique paru aux éditions Libertalia en septembre 2009.

Proies des lois antiterroristes
Mardi 16 février, de 16 h à 17 h, l’émission Les Amis d’Orwell (Radio Libertaire) a reçu l’écrivain Claude Guillon pour son livre La Terrorisation démocratique (éditions Libertalia, septembre 2009). L’ouvrage présente la politique de terrorisation de la population comme une « stratégie sociale cohérente », en s’appuyant sur la description d’un arsenal législatif répressif constamment enrichi depuis plus de vingt ans. Claude Guillon part de 1986, année où la notion de subjectivité est introduite dans la législation antiterroriste et où les discours politiques commencent à associer l’étranger, le jeune et le terroriste. Il passe en revue les mécanismes de cette politique, s’attardant notamment sur le crime d’ « association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste », mis en lumière en 2008 à l’occasion de « l’affaire de Tarnac », mais qui avait déjà servi par le passé à l’encontre d’individus moins « médiatisables ». Il souligne aussi l’influence de la législation européenne, à l’origine du mandat d’arrêt européen. Il détaille enfin les cibles principales de cette politique – le jeune et l’étranger – et revient sur l’affaiblissement de la critique démocratique, centrée essentiellement sur la dénonciation des excès et des dérives des politiques sécuritaires.

Extrait de la Terrorisation démocratique de Cl. Guillon