Alain C. – John Zerzan ou la confusion primitiviste (2000)

Les éditions de L’Insomniaque ont fait paraître récemment deux recueils des articles de J. Zerzan : Futur Primitif, en décembre 1998 (d’abord publié par Autonomédia, New York, 1994) et Aux sources de l’aliénation, en octobre 1999 (Elements of refusal, Left Bank Books, Seattle, 1988). Nous disons que ces textes sont une réécriture idéologique de l’histoire de l’humanité, que J. Zerzan se sert de différents travaux de préhistoriens, d’anthropologues et de philosophes à seule fin d’établir une idée préconçue de ce qu’est l’humanité, de ce qu’elle a été et de ce qu’elle doit devenir. L’idéologie de J. Zerzan est sans doute généreuse, et soulève par ailleurs des problèmes intéressants, mais elle n’est qu’une idéologie. Les thèses de Zerzan ne semblent en outre, dans le petit milieu où elles ont été diffusées, n’avoir soulevé aucun débat, et n’avoir rencontré qu’une approbation ou une réprobation vague, du moins à notre connaissance. Le but de cette brochure est également de lancer ce débat, sur des bases plus concrètes.

I. La préhistoire manipulée
II. Aux Sources de l’Aliénation : un mixage idéologique
III. Le communisme ne peut pas être « primitif »

Lire la suite…

PDF

English version [Libcom.org]


1 Antwort auf „Alain C. – John Zerzan ou la confusion primitiviste (2000)“


  1. 1 Neues aus den Archiven der radikalen (und nicht so radikalen) Linken « Entdinglichung Pingback am 04. Dezember 2009 um 12:52 Uhr
Die Kommentarfunktion wurde für diesen Beitrag deaktiviert.